Premières lignes #10 – À la croisée des mondes

Bonjour ! Voilà la suite du principe développé par Ma Lecturothèque ! Chaque dimanche, je partage dans cette catégorie les premières lignes de ma lecture en cours ou d’une lecture que j’ai aimée !

Cette semaine, je présente les premières lignes de À la croisée des mondes, de Philip Pullman :

« Lyra et son daemon traversèrent le Réfectoire où grandissait l’obscurité, en prenant bien soin de rester hors de vue des Cuisines. Les trois longues tables qui occupaient toute la longueur du Réfectoire étaient déjà dressées, l’argenterie et les verres réfléchissaient la lumière déclinante, et les longs bancs étaient tirés, prêts à accueillir les convives. Les portraits des anciens Maîtres étaient accrochés aux murs, tout là-haut dans la pénombre. Lyra atteignit l’estrade, jeta un coup d’oeil par-dessus son épaule vers la porte ouverte des Cuisines et, ne voyant personne, elle s’approcha de la table surélevée. Ici, les couverts étaient en or, pas en argent, et les quatorze sièges n’étaient pas des bancs en chêne, mais des chaises en acajou dotées de coussins en velours.

Lyra s’arrêta à côté de la chaise du Maître et donna, de l’ongle, une chiquenaude sur le plus grand des verres. Le tintement clair résonna dans le Réfectoire.

– Tu n’es pas sérieuse, chuchota son daemon. Sois sage.

Il se nommait Pantalaimon, et, à cette heure, il avait pris l’apparence d’un papillon de nuit marron pour passer inaperçu dans l’obscurité du Réfectoire. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s